Le joint acrylique en quelques mots

Quel joint acrylique choisir ? Il en existe de nombreux sur le marché. Notre guide vous aide à identifier celui qui est parfaitement adapté à vos besoins. Le mastic acrylique est une alternative bon marché au joint silicone. Blanc, gris, couleur : vous pourrez le peindre et l’utiliser aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Quels sont les différents types de mastics acryliques ?

Au rayon « mastics acryliques » des grandes surfaces de bricolage, le choix ne manque pas ! Certains produits contiennent du latex ou du polyuréthane, d’autres du silicone à l’instar de Go Je Jointe de Rubson. Le silicone présente l’avantage d’être extrêmement résistant et durable, permettant de réaliser des joints de grande qualité mais aussi de coller des éléments. Les autres types de produits sont des mastics acryliques, polymères ou polyuréthanes.

Au moment de choisir votre mastic, lisez attentivement les instructions fournies par le fabricant pour être certain(e) que les propriétés du produit que vous allez acheter sont adaptées à vos besoins.

Les différentes applications des mastics acryliques

Le mastic acrylique est recommandé pour de nombreux usages : réalisation de joints pour portes et fenêtres, colmatage de fissures… Joints isolants, scellements, étanchéité : il est votre allié dans la chasse aux courants d’air ! Comme il est sans odeur et qu’il peut être peint, il est particulièrement adapté à un usage à l’intérieur des habitations. Votre joint sera transparent, blanc, gris ou de couleur, selon votre envie et vos goûts. Il s’applique sur de nombreux matériaux, dont le bois et la céramique. Son utilisation, si elle respecte les consignes, est rapide et aisée.

Le mastic acrylique est adapté à de nombreuses utilisations mais il est recommandé d’utiliser plutôt des joints silicones dans les salles de bains ainsi que pour une application sur le verre ou le carrelage.

Comment utiliser un mastic acrylique ?

  1. Préparez votre espace de travail. Assurez-vous que la zone où vous allez poser le mastic est parfaitement accessible et débarrassée de tout obstacle. Isolez l’espace avec du ruban adhésif de manière à obtenir un joint régulier et bien tracé.
  2. Préparez votre mastic. Coupez l’embout de votre tube de mastic selon un angle de 45 degrés, avec un couteau ou une paire de ciseaux. Le diamètre de l’ouverture que vous allez créer doit être d’environ 3 millimètres, mais vous pourrez ensuite l’élargir si nécessaire. Placez le tube ainsi préparé dans un pistolet à joint.
  3. Testez. Appliquez d’abord le mastic sur un espace qui ne risque rien, en suivant les instructions ci-dessous.
  4. Appliquez votre mastic. Maintenez le pistolet à joint au-dessus de la fissure à combler selon une inclinaison de 30 degrés. Appuyez doucement sur la gâchette et déposez délicatement le mastic le long de la fissure à colmater.
  5. Finissez le travail. Humidifiez votre index et faites-le glisser tout le long de la surface pour faire pénétrer le mastic bien en profondeur et lisser le joint. Retirez l’excès de mastic quand il y en a, répartissez-le au mieux quand il en manque. Retirez le mastic de votre doigt au fur et à mesure et n’oubliez pas de placer un bol d’eau juste à côté de vous pendant cette opération de manière à toujours garder le doigt humidifié.