FAQ - Calfeutrage d’une fenêtre: faites-le vous-même !

Le calfeutrage des fenêtres protège votre maison de l’humidité, supprime les courants d’air et vous permet de mieux réguler la température intérieure. Découvrez dans ce mode d’emploi les différentes techniques d’isolation de vos ouvertures.

Les bases pour bien calfeutrer une fenêtre

Calfeutrer ses fenêtres est indispensable pour améliorer le confort intérieur et réaliser de réelles économies d’énergie, réduire vos factures et l’empreinte carbone de votre maison. Vous pouvez apprendre à calfeutrer vous-même vos ouvertures. Voici les principes de base, faciles à mettre en œuvre pour isoler vos fenêtres.

Calfeutrer une fenêtre, à l’intérieur ou à l’extérieur

Un bon pistolet à calfeutrer est nécessaire pour mener à bien une opération de calfeutrage. Équipez-vous de préférence d’un pistolet muni d’un dispositif anti-goutte et présentant un taux de démultiplication élevé de sorte qu’il vous suffira d’exercer une force minimale sur la gâchette pour faire sortir le produit de la cartouche. Cela vous évitera de déposer une trop grande quantité de produit de calfeutrage et permettra une application régulière et efficace.

Vous devez ensuite bien choisir votre produit de calfeutrage. Il en existe plusieurs sortes : latex acrylique, latex silicone, silicone, polyuréthane. Le mastic Acrylique Murs-Fenêtres de Rubson permet de réparer et d’isoler efficacement ses fenêtres

Les acryliques sont des produits à base d’eau. Ils contiennent peu de substances chimiques et sont faciles à nettoyer. Mais ils résistent moins bien que le polyuréthane aux changements de température et aux aléas météorologiques : ils s’avèrent donc particulièrement adaptés à une utilisation en intérieur.

 

Comment réparer un joint de fenêtre

Les joints de fenêtre s’abîment de manière générale aux points de contact. Heureusement, il existe des solutions simples pour les réparer.

Commencez par gratter le joint abîmé et les éventuelles traces laissées par le joint sur les vitres. Il est important de retirer complètement l’ancien joint de manière à ce que le nouveau puisse être appliqué efficacement.

Appliquez le nouveau joint sur la surface propre et sèche. Pour cela, placez la cartouche dans le pistolet à calfeutrer et ouvrez-la. Posez le joint en pressant doucement sur la gâchette, dans un mouvement lent et régulier. Utilisez votre doigt mouillé ou un chiffon humide pour lisser le joint. Vous pouvez mettre en place un ruban de masquage le long de la surface d’application, de manière à obtenir un tracé parfaitement rectiligne et à ne pas entacher les surfaces alentour.
Laissez sécher pendant 12 à 15 heures. Votre nouveau joint sera alors étanche à l’air.

Pour repérer les endroits où passe l’air, approchez une bougie de votre fenêtre. Si la flamme tremble, c’est qu’il y a ici un courant d’air !

Comment calfeutrer un encadrement de fenêtre

Les étapes à suivre pour le calfeutrage d’un encadrement de fenêtre sont à peu près les mêmes que pour le remplacement d’un joint abîmé. Mais il requiert quelques précautions supplémentaires si vous voulez que votre fenêtre reste belle.

Pour une fenêtre intérieure, utilisez un produit de calfeutrage en latex acrylique.

Comment calfeutrer un rebord de fenêtre

Calfeutrer une fenêtre extérieure nécessite un produit résistant aux aléas climatiques. Choisissez un produit de calfeutrage formant un joint solide, résistant à l’eau et aux contraintes imposées par la météo.