Les centres anti-poison

Nocif, corrosif, irritant ou inflammable, tout amateur de bricolage ou de jardinage connaît bien ces dangers, liés à l'utilisation de certains produits. Afin de répondre aux cas d'intoxications, les centres anti-poison sont à l'écoute 24h/24h.

Dans 95 % des cas*, les appels reçus pour des intoxications aiguës concernent pour 47,43 % des enfants et pour 52,57 % des adultes.

Dans 5,42 % des cas, les produits industriels ou de bricolage sont en cause et dans 3,83 % des cas les produits agricoles ou de jardinage. Ainsi, bien que les fabricants indiquent précisément les risques encourus en cas d'ingestion, d'inhalation ou de pénétration cutanée, un accident est toujours possible.

C'est pourquoi, il est vivement conseillé d'avoir les coordonnées de ces centres anti-poison à portée de main.

En France, les centres anti-poison sont des structures hospitalières implantées dans les centres hospitalo-universitaires. Au nombre de 13, ils sont basés à Paris, Bordeaux, Lyon, Lille, Marseille, Rennes, Strasbourg, Angers, Toulouse, Nancy, Reims, Rouen et Grenoble.

  • Leur mission consiste principalement à prendre en charge les urgences toxicologiques en donnant des avis et des conseils pour le diagnostic, le pronostic et le traitement des intoxications aiguës volontaires ou accidentelles. Tout en maintenant les fonctions vitales, le médecin doit évaluer le risque de l'intoxication et sa gravité potentielle, car le type de prise en charge en découle.

Une ligne d'urgence est ouverte 24h/24h afin de donner les conseils sur les premiers gestes à effectuer en cas d'intoxication et procéder à une expertise toxicologique.

  • Pour cela, le médecin considère le produit et sa composition, la voie de pénétration, la quantité absorbée, le délai entre la prise et l'appel, les antécédents du patient et son âge, les symptômes et les gestes déjà effectués.Une fois le risque d'intoxication évalué, il peut fournir les indications et contre-indications des gestes et des traitements à mettre en œuvre. Cette permanence téléphonique des centre anti-poison est assurée par des médecins formés en toxicologie clinique.
  • En complément de ce service, les centres anti-poison emploient un pharmacien qui assure le suivi des produits, un ingénieur de la santé chargé des études statistiques, des internes de spécialités, des internes de médecine générale et de pharmacie, des étudiants en médecine et en pharmacie ainsi que stagiaires vétérinaires.
  • Outre la prise en charge des intoxications, les centres anti-poison ont pour mission de surveiller les risques toxicologiques, appelée toxicovigilance. A partir des cas d'intoxication enregistrés, ces centres peuvent analyser et dépister des problèmes pouvant faire l'objet de prévention comme retirer un produit du marché ou modifier sa composition ou sa présentation.

Angers : 02 41 48 21 21
Bordeaux : 05 56 96 40 80
Grenoble : 04 76 42 42 42
Lille : 03 83 32 36 36
Paris : 01 40 37 04 04
Reims : 03 26 86 26 86
Rennes : 02 99 59 22 22
Rouen : 02 35 88 40 00
Strasbourg : 03 88 37 37 37
Toulouse : 05 61 49 33 33

*Statistiques établies par le C.H.U.R de Lille

L'équipe Rubson - Septembre 2011

Ces informations ne sont données qu'à titre informatif et ne peuvent remplacer une consultation juridique. La société Henkel France décline toute responsabilité quant à leur utilisation.

Une question? Nos conseillers vous rappellent